Suivez-nous sur

Festival

PALMARES HISTORIQUE A ANNECY !

Le Festival International du Film d’Animation d’Annecy couronne Masaaki Yuasa et Sanao Katabuchi !

Publié

le

En décernant hier soir le Cristal du long-métrage à LOU ET l’ÎLE AUX SIRENES de Masaaki Yuasa et le Prix du Jury à DANS UN RECOIN DE CE MONDE et Sanao Katabuchi, le Festival International du Film d’Animation d’Annecy couronne la vigueur et la qualité exceptionnelle de la japanimation ces dernières années.

Le dernier Cristal (Prix « suprême » décerné dans de nombreuses catégories) pour un long-métrage décerné à un réalisateur nippon remonte à POMPOKO de Isao Takahata en 1995.

Ces prix, les deux plus importants avec le Prix du Public (attribué à l’impressionnant LA PASSION VAN GOGH de Dorota Kobiela et Hugh Welchman) récompensent aussi deux réalisateurs atypiques.

 

Masaaki Yuasa

Masaaki Yuasa est un franc tireur, issue de l’animation japonaise indépendante, qui a fondé sa réputation sur un style graphique absolument unique, une inventivité visuelle que, peut être, seul Koji Morimoto peut égaler, et une virtuosité subjugante d’animateur. Sa réputation d’auteur indépendant l’a amené, souvent au sein du Studio 4°C, vers des projets peu commerciaux, voir difficiles d’accès. MIND GAME, les série KEMONOZUME et KAIBA, l’OAV THE TATAMI GALAXY, son adaptation de PING PONG de Tayo Matsumoto ou encore ces courts-métrages détonants tel KICK HEART reflètent une carrière et une œuvre fascinante mais dont on discutait la capacité à s’adresser au plus grand nombre, en particulier dans le cadre d’un long-métrage. LOU ET l’ÎLE AUX SIRENES a pris tout le monde à contre-pied et a convaincu (à l’unanimité !) le Jury du festival d’Annecy. Ce conte moderne, à propos d’un groupe de jeunes musiciens qui rencontrent une « petite sirène » dont le chant et les danses électrisent les foules, dégage une énergie très communicative. Non seulement dans une intrigue pleine de rebondissements improbables et d’une irrévérence subtile mais également et surtout dans un travail visuel complètement fou donnant à l’animation 2D réalisée avec le logiciel Flash sa plus grande caution artistique.

 

Sunao Katabuchi

De son coté, Sunao Katabuchi souligne le poids, aujourd’hui encore énorme dans la Japanimation, de la tradition de Toei Animation sublimé plus tard par le Studio Ghibli. Son film, DANS UN RECOIN DE CE MONDE, n’est pourtant en rien emprunté. Au contraire d’un autre réalisateur formé lui aussi au Studio Ghibli (Yonbayashi), Sunoa Katabuchi cultive un style graphique particulier pour chacun de ses projets. Les designs de PRINCESSE ARETE furent très originaux, ceux de MAI MAI MIRACLE revendiquait plus clairement l’héritage de la Toei, ceux de DANS UN RECOIN DE CE MONDE adoptent le trait spécifique de MACHIN, auteur du manga original (publié en France chez Kana). La dimension « classique » du film, on la retrouve plutôt dans la rigueur et la précision de l’animation. On la retrouve aussi dans la somme incroyable de recherches qu’a demandé cette reconstitution de la vie de simples civiles dans la région d’Hiroshima durant la 2nde Guerre Mondiale. Une plongée dans un quotidien dont la riche dimension documentaire s’efface devant le regard émouvant, drôle et poétique de l’héroïne de cette histoire : une jeune femme candide, passionnée de dessein, qui s’installe avec la famille de son jeune époux quelques années avant le guerre.

 

Ces deux films, plus que la qualité, illustrent surtout la diversité de l’animation japonaise trop souvent réduite à Ghibli et une industrie lourde dominée par des franchises commerciales très formatées. Si le film de Yuasa a déjoué tous les pronostics grâce à une audace qui, sur le plan visuel, a profondément ringardisé l’ensemble de la concurrence, celui de Katabuchi s’impose comme un chef-d’œuvre d’émotion et de sincérité, aussi délicat qu’implacable, à l’image d’un réalisateur besogneux, d’une humilité qui n’a d’égal que sa constance et son immense talent.

 

Coyote Magazine a rencontré les deux cinéastes et vous réservent leurs interviews exclusives dans COYOTE n°67 à paraître fin juillet.

 

LOU ET l’ÎLE AUX SIRENES sortira en salles en France le 30 août prochain.

DANS UN RECOIN DE CE MONDE sortira en salles en France le 13 septembre prochain.

Notons enfin que le Prix du jury pour un court-métrage de fin d’étude a été attribué à la japonaise Sawako Kabuki pour son film SUMMER’S PUKE IS WINTER’S DELIGHT. La jeune réalisatrice a déclenché un fou rire général des spectateurs du théâtre Bonlieu et l’embarras comique du délégué général de festival d’Annecy, Marcel Jean, qui a eu du mal à enchainer après les remerciements sur scène de la lauréate. Elle avait simplement déclaré : « Thank You, I’m so happy i want to fuck everyone in the room. »…

 

 

 

 

 

Palmarès officiel ANNECY 2017

 

CRISTAL D’HONNEUR

Georges Schwizgebel a reçu le Cristal d’honneur pour l’ensemble de sa carrière des mains de Marcel Jean.

Pour la cinquième année, le Festival d’Annecy remet un Cristal d’honneur à une grande figure de l’animation mondiale. Cette année, c’est non seulement un cinéaste d’exception que nous couronnons, mais aussi un ami. Le réalisateur suisse Georges Schwizgebel a vu ses films figurer en compétition à Annecy à quatorze reprises. Par deux fois, Georges a siégé au jury du Festival. Deux de ses courts métrages, La Course à l’abîme et 78 tours, figurent dans la liste des 100 meilleurs films d’animation que nous avons publiée en 2006.

Georges Schwizgebel est un horloger de l’animation, un artisan de la précision, un artiste dont le style a inspiré quantité de jeunes animateurs. Un style baroque et tourbillonnant, caractérisé par un coup de pinceau assuré et une approche résolument postmoderne de sa relation à l’histoire de l’art.” Marcel Jean

Pour l’occasion, Le Roi des aulnes a été projeté, accompagné simultanément au piano par son fils, Louis Schwizgebel-Wang.

 

PRIX OFFICIELS

 

FILMS DE TÉLÉVISION ET DE COMMANDE

 

> Films de commande

 

Prix du jury

Moby “Are You Lost in the World Like Me?”

Steve Cutts

STEVE CUTTS

États-Unis, Royaume-Uni

 

Cristal pour un film de commande

Material World

Anna Ginsburg

STRANGE BEAST

Royaume-Uni

 

 

> Films de télévision

 

Mention spéciale pour une série TV

BoJack Horseman “Fish Out Of Water”

Mike Hollingsworth

TORNANTE PRODUCTIONS, LLC

États-Unis

 

Prix du jury pour une série TV

The Man-Woman Case “Wanted”

Anaïs Caura

MY FANTASY / 2 P2L, FRANCE TÉLÉVISIONS NOUVELLES ÉCRITURES

France

 

Cristal pour une production TV

Revolting Rhymes Part One

Jakob Schuh, Jan Lachauer, Bin-han To

MAGIC LIGHT PICTURES

Royaume-Uni

 

 

FILMS DE FIN D’ÉTUDES

 

Mention du jury

Pas à pas

Charline Arnoux, Mylène Gapp, Léa Rubinstayn, Florian Heilig, Mélissa Roux

ESMA (ÉCOLE SUPÉRIEURE DES MÉTIERS ARTISTIQUES)

France

 

Prix du jury

Summer’s Puke is Winter’s Delight

Sawako Kabuki

TAMA ART UNIVERSITY

Japon

 

Cristal du film de fin d’études

Sog

Jonatan Schwenk

HFG – HOCHSCHULE FÜR GESTALTUNG OFFENBACH AM MAIN

Allemagne

 

COURTS MÉTRAGES ANIMATION OFF-LIMITS

Prix du film “Off-Limits”

Dix puissance moins quarante-trois seconde

FRANCIS

MIYU PRODUCTIONS

France

 

 

LONGS MÉTRAGES

 

Prix du public

Le talentueux Jean-Pierre Jeunet a remis le prix du public à Dorota Kobiela et Hugh Welchman pour La Passion Van Gogh (Loving Vincent). Le film a rencontré un grand succès lors de sa première mondiale le mardi 13 juin dernier.

TRADEMARK FILMS, BREAKTHRU PRODUCTIONS

Pologne, Royaume-Uni

 

Prix du jury

In This Corner of the World > Dans un recoin de ce monde

Sunao Katabuchi

MAPPA (MARUYAMA ANIMATION PRODUCE PROJECT ASSOCIATION), GENCO, INC.

Japon

 

Cristal du long métrage

Lu Over the Wall > Lou et l’Île aux sirènes

Masaaki Yuasa

SCIENCE SARU INC

Japon

 

 

COURTS MÉTRAGES

 

Prix du public

Pépé le morse > Grandpa Walrus

Lucrèce Andreae

CAÏMANS PRODUCTIONS

France

 

Mention du jury

L’Ogre > The Ogre

Laurène Braibant

PAPY3D PRODUCTIONS

France

 

Prix “Jean-Luc Xiberras” de la première œuvre

Splendida Moarte Accident > The Blissful Accidental Death

Sergiu Negulici

ABIS STUDIO

Roumanie

 

Prix du jury

Kötü Kiz > Vilaine fille

Ayce Kartal

LES VALSEURS

France, Turquie

 

Cristal du court métrage

Min Börda > The Burden

Niki Lindroth Von Bahr

MALADE AB

Suède

 

0 Vos Avis (0 votes)
Intérêt0
Ce qu'en pense les gens... Laissez votre avis
Trier par:

Soyez le premier à laisser une critique.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Saisissez votre e-mail pour vous abonner au site et recevoir la newsletter.

Annonce

Facebook

 

Top vues

Copyright © 2019 Studio Venezzia Médias - Coyote Mag