Suivez-nous sur

Agenda

PIFFF 2018 LA SÉLECTION ASIATIQUE !

Publié

le

La 8ème édition du PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL s’ouvre à partir de ce soir mardi 4 décembre et va se poursuivre jusqu’à lundi 10 décembre, au cinéma de prestige le MAX LINDER à Paris.

Outre une très nombreuse sélection de films fantastiques, étranges, horrifiques, d’action de tous horizons, les curieux ou les inconditionnels de cinéma asiatique pourront découvrir en avant-première française ou européenne quelques perles psychotroniques comme seul ce festival est capable d’en dénicher. En voici le détail !

Le planning : http://www.pifff.fr/2018/planning-fr

Le site officiel : http://www.pifff.fr

Le site du Max Linder : http://maxlinder.com/

Réservations

 

 

 

NE COUPEZ PAS !, Japon, 2018

Fans de ROBOGEISHA et autre TOKYO GORE POLICE, ce film est fait pour vous ! Précédé d’une réputation élogieuse, ce film semble être plus qu’un énième film de zombies à petit budget. Le réalisateur Shin’Ichirô Ueda y déploie une véritable mise en abîme de ce (sous) genre en faisant débouler une horde de zombies sur… un tournage de petit film de zombies. Hommage à un genre devenu un peu moribond au Japon depuis l’essoufflement des carrières de Yoshihiro Nishimura ou Noboru Iguchi (THE MACHINE GIRL, DEAD SUSHI), NE COUPEZ PAS ! risque de surprendre même les spectateurs les plus blasés par le gore japonais.

 

 

 

THE MAN WHO FEELS NO PAIN, Inde, 2018

Il s’agit du deuxième long-métrage de Vasan Bala après PEDDLERS en 2012 (un drame sur fond de trafic de drogue). Scénariste pour le très en vue Anuragh Kashyap (GANGS DE WASSEYPUR), Vasan Bala avait signé les scripts de THE MUMBAY MURDERS et BOMBAY VELVET. Présenté en avant-première européenne, THE MAN WHO FEELS NO PAIN est un vrai film de super héros totalement décomplexé dans le veine de DEADPOOL. Probablement la surprise la plus divertissante de cette édition du PIFFF, nous ne saurons vous recommander de venir nombreux pour vivre cette expérience unique du cinéma d’action indien contemporain.

 

 

 

PUNK SAMURAI SLASH DOWN, Japon, 2018

Attention ! Événement pour tous les fans de ciné nippon débridé : le grand retour de Sogo Ishii désormais appelé Gakuryu Ishii. Le réalisateur du LABYRINTHE DES RÊVES et de GOJOE revient avec un film en costumes ambitieux adapté d’un roman de Kō Machida. Le conte d’aventures fantastiques y côtoie l’absurde le plus déroutant. Constituants un véritable genre en soi, les films de Ishii ne laissent jamais indifférents. À vous de vous laisser séduire et découvrir la réponse à cette question vitale : ça ressemble à quoi un samouraï… punk ?!

 

 

 

THE BLOOD OF WOLVES, Japon, 2018

Annoncé comme un bel exemple de la renaissance du film de yakuza, THE BLOOD OF WOLVES est la première incursion dans le genre du réalisateur Kazuya Shiraishi, étrangement souvent absent des sélections de festivals occidentaux. Il a pourtant signé des œuvres majeurs avec THE DEVIL’S PATH, le poignant et étrange LOST PARADISE IN TOKYO ou, cette année, le drame DARE TO STOP US, biopic enragé sur son mentor, Koji Wakamatsu, le plus terrible des enfants du cinéma japonais. Avec THE BLOOD OF WOLVES, Shiraishi s’essaie au film de yakuzas “old school”, avec sa violence sèche et sans concession, ses personnages shakespeariens, son style visuel léchée, et l’immense Kōji Yakusho !

 

 

 

 

 

0 Vos Avis (0 votes)
Intérêt0
Ce qu'en pense les gens... Laissez votre avis
Trier par:

Soyez le premier à laisser une critique.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Publicités
Lire la suite
Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Agenda

Le nouveau manga de Hiroya Oku (Gantz…), GIGANT annoncé en France dès le 29 août 2019

Publié

le

Les éditions Ki-oon annonce l’arrivée dans leur catalogue de la toute dernière série de Hiroya OKUGigant. Le premier tome sortira en librairies le 29 août 2019.

À nouvelle série, nouvelle héroïne : après avoir accompagné un employé de bureau dans sa nouvelle vie de cyborg, le mangaka nous invite à suivre une jeune actrice porno, qu’une rencontre hors du commun va faire grandir à plus d’un titre !

Résumé
Pour Rei, le cinéma est tout ce qui compte dans la vie. Le lycée n’est qu’un prétexte pour monter des projets et parler films avec ses camarades. Il ne l’avouera jamais à ses amis, mais son artiste préférée, Papico, ne joue pas dans des œuvres classiques. C’est une star… du porno ! Il possède toutes ses vidéos, qu’il regarde en cachette. Sa passion prend un tour singulier le jour où des affiches anonymes et injurieuses dévoilent que Papico habite dans le quartier du lycéen !
En bon fan, l’adolescent se précipite pour les arracher au beau milieu de la nuit… quand il se retrouve nez à nez avec son idole ! Pour lui, c’est un rêve qui se réalise, ainsi que le début d’une improbable amitié. Rei est loin d’imaginer que l’actrice s’apprête à l’embarquer dans une aventure digne d’un film de SF déjanté, avec super-pouvoirs et extraterrestres à la clé !

0 Vos Avis (0 votes)
Intérêt0
Ce qu'en pense les gens... Laissez votre avis
Trier par:

Soyez le premier à laisser une critique.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Publicités
Lire la suite

Agenda

BIOMAN réunis pour la première fois en France lors de Japan Expo 2019

Publié

le

Japan Expo 2019 annonce la venue des cinq acteurs historiques de la saga.

Pour la première fois en France les cinq acteurs de la série Bioman seront réunis :

Ryosuke Sakamoto (Jacky Gor / Force Rouge) 

Naoto Ota (Fred Takan / ForceVerte)

Akito Osuga (Bob Minara / Force Bleue)

Sumiko Tanaka (Jun Yabuki / Force Jaune)

Michiko Makino (Sikou Katsura / Force Rose)

Le cascadeur de Force Rouge, Kazuo Niibori, sera également présent. 

Bioman est une série télévisée japonaise de superhéros, archétype du genre sentai. Diffusée en France dès 1985 sur Canal + puis sur TF1 dans le « Club Dorothée » à partir de 1987, elle marque toute une génération avec son escouade de héros qui s’unissent dans leur lutte contre le mal. Les costumes colorés, les chorégraphies de combats, les imposants et sombres adversaires aliens et les effets spéciaux explosifs de l’époque construisent toute une esthétique propre à Bioman qui inspire encore aujourd’hui la pop culture.

En 51 épisodes, la série s’installe comme un incontournable de la culture TV des années 1980. Son générique chanté par Bernard Minet et ses premières paroles « Moitié homme, moitié robot » résonneront dans les têtes de tous les adolescents.

Bioman est la 8e série créée au Japon sur le modèle sentai, qu’elle dynamise en introduisant 2 femmes dans son équipe de héros, qui jusqu’ici étaient exlusivement masculines. La série innove également en proposant aux téléspectateurs un ton plus adulte, allant jusqu’à sacrifier l’un de ses personnages principaux. 

FRANCE FIVE : LE SENTAI FRANÇAIS FÊTE SES 20 ANS

Japan Expo célèbre le sentai à la française avec le retour des équipes de France Five, une série amateur des années 2000 qui a rencontré un réel succès en prenant la forme d’un hommage pastiche aux séries sentai. Pour fêter ses 20 ans retour sur une production pas comme les autres. 

France Five est une série amateur française créée en 1999 et réalisée par Alex Pilot. Hommage sous forme de pastiche aux séries télévisées sentai, France Five se compose de 6 épisodes ; diffusés en convention ainsi que sur les chaînes Game One puis Nolife, les épisodes sont également depuis le départ disponibles en ligne. La production est suivie par une communauté de fans qui s’est constituée grâce au bouche à oreille sur l’internet d’avant Youtube et Facebook et qui se retrouve lors de projections en festivals ou même dans le cinéma parisien Max Linder.

Le spectateur y retrouve toute l’esthétique des sentai – un groupe de héros unis pour repousser les menaces qui pèsent sur la Terre, des costumes moulants et colorés, des attaques spéciales accompagnées d’effets speciaux, des méchants haut en couleurs – le tout teinté de références françaises. Le spectateur suit ainsi les aventures de Red Fromage, Black Beaujolais, Blue Accordéon,Yellow Baguette et Pink à la Mode. 

Si le projet remporte un joli succès en France, c’est au Japon que France Five trouve également un large échos : des japonais suivent cette production de près et créent un fanclub mais aussi un magazine one-shot dédié à France Five. Le succès est également professionnel : France Five est primé dans l’émission Digital Stadium de la NHK, première chaine TV japonaise. 

0 Vos Avis (0 votes)
Intérêt0
Ce qu'en pense les gens... Laissez votre avis
Trier par:

Soyez le premier à laisser une critique.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Publicités
Lire la suite

Newsletter

Saisissez votre e-mail pour vous abonner au site et recevoir la newsletter.

Annonce

Facebook

 
Publicités

Top vues

Copyright © 2019 Studio Venezzia Médias - Coyote Mag