THE BOY AND THE BEAST

534 0

affichetheboyandthebeast

Annoncé le 11 juillet au Japon, le nouveau long-métrage de Mamoru Hosoda va bénéficier d’une distribution internationale conséquente. Second film produit dans son studio Chizu après LES ENFANTS-LOUPS (2012), BAKEMONO NO KO en VO, renommé THE BOY AND THE BEAST pourrait consacrer le réalisateur comme nouveau fer de lance de l’animation japonaise, après Miyazaki.

bg0theboyandthebeastpetit

Oubliées, la campagne de SUMMER WARS et la petite ville des ENFANTS LOUPS ! Pour sa nouvelle réalisation, Hosoda a en effet choisi le quartier iconique de Shibuya comme toile de fond. Connue pour son carrefour ou son temple de la mode, le building 109, « cette ville de l’aventure dissimule des choses palpitantes », selon le réalisateur, qui a justifié son choix durant une conférence de presse en décembre dernier. « Étonnamment, très peu de dessins animés se déroulent à Shibuya. Bien que le quartier soit réputé, il fera un décor inédit pour un long-métrage animé. »

LE PÈRE FAIT LA PAIRE

On suivra donc un jeune garçon, qui s’égare dans le monde des esprits, a priori sans aucun contact avec le nôtre. Il y fait la connaissance d’une créature surnaturelle, un bakemono, dont il va devenir le disciple et bien vite, le duo va naviguer entre les deux univers. BAKEMONO NO KO s’inscrit dans la droite ligne des œuvres précédentes de Hosoda, où le surnaturel s’infiltrait tout naturellement dans la réalité (l’univers virtuel de SUMMER WARS, Ame et Yuki, mi-enfants, mi-loups). D’autant plus que le réalisateur parlera une fois encore des relations familiales, au cœur de sa filmographie. « [La thématique du film] repose sur une question : sont-ils père et fils ? » Hosoda continue plus que jamais dans le cap qu’il semble s’être fixé, puisqu’il renouvelle pour l’occasion sa collaboration avec le compositeur Takagi Masakatsu.

LE MONDE EST À LUI

Difficile dès lors de ne pas faire un parallèle avec Hayao Miyazaki, connu pour la récurrence de ses thèmes fétiches, la fidélité au musicien Joe Hisaishi, et la prise d’indépendance en fondant sa société d’animation. Le studio Chizu deviendra-t-il le nouveau Ghibli ? C’est ce que pensent les producteurs et distributeurs du film : Gaumont s’occupe des droits du film hors Asie, et une sortie ciné française est déjà garantie !

Site officiel : www.bakemono-no-ko.jp

bg1theboyandthebeastpetit

Première bande annonce :

© Nihon Television Network, Studio Chizu, Kadokawa, Toho

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Au sujet de l'auteur

Pas de commentaire sur"THE BOY AND THE BEAST"

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.