INTERVIEW SWORD ART ONLINE LOST SONG

275 0

SAOIII_PS4_2D_PEGI_1432717988

Pour une série comme SWORD ART ONLINE basée sur les univers vidéoludiques, il était impensable que la licence ne passe pas par la case jeu vidéo ! Après un premier jeu vidéo, HOLLOW FRAGMENT, basé sur le premier arc de la série « Aincrad », voici que débarque LOST SONG (sorti le 13 novembre dernier), un jeu basé sur « Alfheim Online ». Pour Yôsuke Futami, pas question de tomber dans la routine ! Le producteur du jeu est en effet revenu avec sur les nombreuses nouveautés à prévoir pour LOST SONG.

_MG_2744

SWORD ART ONLINE LOST SONG sortira cet automne. Quelles sont les nouveautés à prévoir pour ce jeu ?

L’originalité de LOST SONG réside dans son gameplay. Etant basé sur l’univers de ALFHEIM ONLINE, les personnages de la série sont capable de voler dans les airs et cela influe énormément sur la maniabilité du jeu. Il y a donc de nombreux combats aériens, et aussi la possibilité d’utiliser des magies, ce qui n’était pas possible dans l’univers d’AINCRAD sur lequel HOLLOW FRAGMENT, le précédent jeu vidéo tiré de la licence, est basé.

HOLLOW FRAGMENT était un RPG classique se jouant en tour par tour, mais pour LOST SONG, vous avez choisi d’en faire un jeu d’action. Pourquoi ce changement ?

Si on faisait toujours le même jeu, on finirait par se lasser n’est-ce pas ? Et puis les deux jeux sont basé sur des univers assez différent, HOLLOW FRAGMENT est basé sur le premier arc de SWORD ART ONLINE, AINCRAD, tandis que LOST SONG se déroule dans l’univers d’ALFHEIM, le second arc de SWORD ART ONLINE donc. De la même manière que les personnages de SWORD ART ONLINE vivent de nouvelles expériences, nous voulions que les joueurs fassent de même.

Bien que SWORD ART ONLINE soit basé sur des univers de jeux en ligne, les précédents jeux vidéo de la licence n’avaient que peu de possibilités online. Qu’en est-il de LOST SONG ?

Dans LOST SONG, il est désormais possible de mener des quêtes avec ses amis en ligne en formant des équipes pouvant aller jusque 4 joueurs. Il y a également la possibilité de faire des combats en PvP, toujours en équipe, donc 4 joueurs contre 4.

Dans les jeux vidéo SWORD ART ONLINE, vous avez choisi de créer des scénarios originaux adapté ni du light novel original, ni de la série TV. Pourquoi ce choix ?

En fait, je pense que si les fans veulent revivre l’histoire du light novel ou de l’anime, le plus simple pour eux est d’aller les revoir. Le jeu vidéo ne compte pas les remplacer. Au contraire, je voudrais que les fans soient surpris en jouant aux jeux et approfondir l’expérience procurée par l’œuvre originale. D’ailleurs, cela ne se limite pas à SWORD ART ONLINE, les autres jeux que j’ai développés (NLDR : CAPTAIN EARTH, OREIMO…) ont le plus souvent une histoire différente des animés, manga ou novels qu’ils adaptent.

Est-ce que Reki Kawahara, le créateur du light novel original SWORD ART ONLINE, a été consulté pour la réalisation de ces scénarios inédits ?

Effectivement, pour LOST SONG et aussi les jeux précédents de la franchise SWORD ART ONLINE, j’ai travaillé avec Reki Kawahara pour créer ensemble le concept global de chacun de ces jeux. En fait, je donnais mes idées à Kawahara-sensei et on réfléchissait ensuite ensemble.

Vous créez parfois des situations inédites à la trame originale. Dans HOLLOW FRAGMENT par exemple, il est ainsi possible de jouer avec Sinon dans l’univers d’AINCRAD. Comment avez-vous envisagé ces choix ?

Un joueur aura surement envie de jouer avec le plus de personnages de la série possible, ce serait bête de priver l’usage d’un personnage dans tel ou tel niveau sous prétexte que ça n’arrive pas dans l’histoire originale. C’est un jeu avant tout. Donc en considérant cela, je suis allé consulter Reki Kawahara afin de lui demander s’il était possible de faire des écarts par rapport à la série originale, ce qu’il a généreusement accepté.

Aujourd’hui vous sortez un jeu sur l’univers de ALFHEIM ONLINE, qui était couvert dans la saison 1 de SWORD ART ONLINE tandis que la saison 2 a déjà eu le temps d’explorer de nouveaux univers comme GUN GALE ONLINE. Comment expliquez –vous ce décalage ?

Comme je le disais précédemment, le jeu explore un scénario inédit. Et si vous observez bien, vous remarquerez que le Kirito de LOST SONG correspond au dernier visuel en date du personnage, des arcs EXCALIBUR et MOTHER’S ROSARIO de la saison 2. On y croise aussi la plupart des personnages qui apparaissent dans GUN GALE ONLINE. Donc au final, ALFHEIM ONLINE est surtout utilisé comme décor pour ce jeu, et bien qu’il s’agisse du premier jeu à couvrir l’univers de ALFHEIM ONLINE, il se situe dans l’actualité de la licence et non dans la saison 1.

Pour LOST SONG, vous avez adapté le gameplay du jeu aux possibilités d’ALFHEIM ONLINE dont la principale particularité est de pouvoir se déplacer dans les airs. Suivant la même logique, si un jeu à venir sur l’univers de GUN GALE ONLINE devait sortir, on pourrait imaginer un FPS cette fois-ci ?

Rien n’est encore certain concernant l’avenir de la licence en jeu vidéo mais si je devais faire un jeu basé sur GUN GALE ONLINE, j’aimerais souligner que l’une des problématiques concernant cet univers étant que malgré son monde cyberpunk tournant autour de combats à arme à feu, dans la série il s’agit d’un RPG. Donc je ne suis pas certain que je ferais de ce jeu complètement un FPS, mais peut-être quelque chose plus proche de DESTINY. Du moins c’est ce qui me vient en tête pour le moment.

L’univers de ALFHEIM ONLINE est très vaste, on en voit pas forcément l’intégralité dans l’œuvre originale, quels difficultés avez-vous eu à retranscrire un tel monde ?

Le scénario de LOST SONG nous invite à découvrir une zone inédite de ALFHEIM ONLINE qui n’a pas été couverte dans l’œuvre originale. Donc en fait, on n’a pas du recréer tous les lieux apparaissant dans l’anime. J’ai plutôt crée de nouveaux décors tout en m’assurant qu’ils correspondent bien à l’image de ALFHEIM ONLINE.

Comment avez-vous adapté le gameplay du jeu en suivant les capacités différentes de chacun des personnages jouables ?

On a essayé d’être fidèle à l’image des personnages dans l’anime. Par exemple, quand on joue avec Kirito, son jeu est focalisé sur le combat à l’épée alors qu’avec Asuna, on peut se battre à l’épée mais aussi lancer des sorts pour attaquer l’ennemi ou guérir ses alliés. On a donc essayé de reproduire les différentes techniques vues dans la série, tout en nous assurant que les capacités de personnages soient équilibrées les uns entre les autres.

Les jeux SWORD ART ONLINE introduisent parfois des personnages inédits à la série, comment les avez-vous conçus ?

Je crée de nouveaux personnages selon les besoin du jeu et de son scénario de mon côté. Après cela, je passe par une étape de validation avec Reki Kawahara ou je lui montre mes différentes propositions de personnage, qu’il peut corriger ou ajuster afin de correspondre au mieux à l’univers qu’il a créé. Donc c’est ensemble avec l’auteur que nous fixons l’apparence de chacun des personnages ainsi que leur background.

Propos recueillis à Japan Expo 2015 par Iftékarul Talukdar. Photo par Max. Remerciements à Emilie Hurel.

 

FICHE TECHNIQUE

SWORD ART ONLINE LOST SONG

Développé par Artdink

Sortie le 13 Novembre 2015

Plateformes : Playstation 4, Playstation Vita

www.swordartonline-game.com/

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Au sujet de l'auteur

Kamen Writer !!!

Pas de commentaire sur"INTERVIEW SWORD ART ONLINE LOST SONG"

Laisser un commentaire