Studio Ghibli c’est fini ?

761 0

ghiblifin

C’est avec stupeur que nous apprenons ce 3 août 2014, que le célèbre studio Ghibli d’Hayao Miyazaki cesse la production de films d’animation. C’est par l’intermédiaire d’un blog japonais qui a mis en ligne des extraits d’émission télé que nous avons découvert , la mine basse, le co-fondateur du studio Ghibli, Toshio Suzuki, annoncer que le légendaire studio stoppait la production de ses films ! Toshio Suzuki avait prévenu : Si OMOIDE NO MARNIE N’OBTENAIT pas un franc succès au box-office, l’avenir du studio était compromis.

Hélas, après dix jours d’exploitation du nouveau film du studio, OMOIDE NO MARNIE ne totalise que 10 millions de $ de recettes, soit trois fois moins qu’ARIETTY, du même réalisateur (Hiromasa Yonebayashi), avec une chute de 42% des entrées en début de deuxième semaine d’exploitation : Box Office Mojo. C’est effectivement très mal parti d’autant plus que le film d’après nos estimations aurait coûté plus de 35 millions de $.

Mais c’est surtout l’exploitation catastrophique du film précédent de Isao Takahata KAGUYAHIME NO MONOGATARI (LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA) qui pénalise le studio Ghibli. Le budget de ce film avoisinerait les 50 millions de $ (à titre de comparaison, SPACE PIRATE CAPTAIN HARLOCK 3D n’a coûté « que » 30 millions de $) et n’aurait rapporté que 34 millions de $ sur l’ensemble de son exploitation mondiale : Box Office Mojo ! Sachant que sur les résultats d’exploitation, la production récupère à peu près 40% de cette somme… On peut estimer un manque à gagner sur ce dernier film d’environ 35 millions de $ pour le studio Ghibli ! A cela s’ajoute l’échec programmé de OMOIDE NO MARNIE.

Par conséquent, et malgré le succès planétaire du VENT SE LÈVE de Hayao Miyazaki qui a rapporté 117 Millions de $ (Box Office Mojo) le studio va stopper ses activités de production de long-métrage, et licencier la plupart de ses employés, mettant fin à un cas unique dans l’industrie de l’animation nippone : la capacité du studio à maintenir une équipe de production permanente. Seuls resterons une équipe réduite pour les projets de Miyazaki (mais lesquels ?). Ainsi que le département « Momonoma » dédié à l’animation de clips publicitaires et musicaux. Le studio continuera à gérer les droits de diffusion et des droits dérivés des œuvres du studio ainsi que le musée Ghibli.

Au-delà du constat froid des chiffres, c’est bien sur 30 ans d’une vie remplie de chefs-d’œuvre (CHÂTEAU DANS LE CIEL, MON VOISIN TOTORO, PRINCESSE MONONOKÉ, LE TOMBEAU DES LUCIOLES, LE VOYAGE DE CHIHIRO…)  que les portes du studio Ghibli vont probablement se refermer, n’ayant pas survécu à la retraite de sont co-fondateur Hayao Miyazaki !

 

L’ensemble de la rédaction étant particulièrement affecté par cette nouvelle, nous préparons un article approfondi dans le prochain numéro de Coyote.

Total 1 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Au sujet de l'auteur

Chef de meute !

Pas de commentaire sur"Studio Ghibli c’est fini ?"

Laisser un commentaire