PIFFF 2018 LA SÉLECTION ASIATIQUE !

170 0

La 8ème édition du PARIS INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL s’ouvre à partir de ce soir mardi 4 décembre et va se poursuivre jusqu’à lundi 10 décembre, au cinéma de prestige le MAX LINDER à Paris.

Outre une très nombreuse sélection de films fantastiques, étranges, horrifiques, d’action de tous horizons, les curieux ou les inconditionnels de cinéma asiatique pourront découvrir en avant-première française ou européenne quelques perles psychotroniques comme seul ce festival est capable d’en dénicher. En voici le détail !

Le planning : http://www.pifff.fr/2018/planning-fr

Le site officiel : http://www.pifff.fr

Le site du Max Linder : http://maxlinder.com/

Réservations

 

 

 

NE COUPEZ PAS !, Japon, 2018

Fans de ROBOGEISHA et autre TOKYO GORE POLICE, ce film est fait pour vous ! Précédé d’une réputation élogieuse, ce film semble être plus qu’un énième film de zombies à petit budget. Le réalisateur Shin’Ichirô Ueda y déploie une véritable mise en abîme de ce (sous) genre en faisant débouler une horde de zombies sur… un tournage de petit film de zombies. Hommage à un genre devenu un peu moribond au Japon depuis l’essoufflement des carrières de Yoshihiro Nishimura ou Noboru Iguchi (THE MACHINE GIRL, DEAD SUSHI), NE COUPEZ PAS ! risque de surprendre même les spectateurs les plus blasés par le gore japonais.

 

 

 

THE MAN WHO FEELS NO PAIN, Inde, 2018

Il s’agit du deuxième long-métrage de Vasan Bala après PEDDLERS en 2012 (un drame sur fond de trafic de drogue). Scénariste pour le très en vue Anuragh Kashyap (GANGS DE WASSEYPUR), Vasan Bala avait signé les scripts de THE MUMBAY MURDERS et BOMBAY VELVET. Présenté en avant-première européenne, THE MAN WHO FEELS NO PAIN est un vrai film de super héros totalement décomplexé dans le veine de DEADPOOL. Probablement la surprise la plus divertissante de cette édition du PIFFF, nous ne saurons vous recommander de venir nombreux pour vivre cette expérience unique du cinéma d’action indien contemporain.

 

 

 

PUNK SAMURAI SLASH DOWN, Japon, 2018

Attention ! Événement pour tous les fans de ciné nippon débridé : le grand retour de Sogo Ishii désormais appelé Gakuryu Ishii. Le réalisateur du LABYRINTHE DES RÊVES et de GOJOE revient avec un film en costumes ambitieux adapté d’un roman de Kō Machida. Le conte d’aventures fantastiques y côtoie l’absurde le plus déroutant. Constituants un véritable genre en soi, les films de Ishii ne laissent jamais indifférents. À vous de vous laisser séduire et découvrir la réponse à cette question vitale : ça ressemble à quoi un samouraï… punk ?!

 

 

 

THE BLOOD OF WOLVES, Japon, 2018

Annoncé comme un bel exemple de la renaissance du film de yakuza, THE BLOOD OF WOLVES est la première incursion dans le genre du réalisateur Kazuya Shiraishi, étrangement souvent absent des sélections de festivals occidentaux. Il a pourtant signé des œuvres majeurs avec THE DEVIL’S PATH, le poignant et étrange LOST PARADISE IN TOKYO ou, cette année, le drame DARE TO STOP US, biopic enragé sur son mentor, Koji Wakamatsu, le plus terrible des enfants du cinéma japonais. Avec THE BLOOD OF WOLVES, Shiraishi s’essaie au film de yakuzas « old school », avec sa violence sèche et sans concession, ses personnages shakespeariens, son style visuel léchée, et l’immense Kōji Yakusho !

 

 

 

 

 

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

A Propos de l'auteur

Kamen Writer !!!

Pas de commentaire activé"PIFFF 2018 LA SÉLECTION ASIATIQUE !"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.