HYRULE HISTORIA

761 0

Noël en retard chez Coyote Mag :

HYRULE HISTORIA

ouverture

Chronique post-Noël d’un grand absent de notre numéro de décembre : l’artbook retraçant l’histoire graphique des jeux ZELDA ! 275 pages, des zillions d’illustrations, toute l’histoire officielle du territoire d’Hyrule, HYRULE HISTORIA s’annonce comme une Bible pour les fans. Focus.

the-legend-of-zelda-hyrule-historia-artbook-volume-1-simple-72269

Toujours bon à savoir

“Pour corrompre un homme, découvre ce qui le fait se lever le matin“. 

Ce vieux proverbe de la CIA est hyper fastoche à vérifier auprès des journalistes spé manga : notre sale espèce est accro au service de presse, ces dizaines de tomes qui atterrissent chaque mois sur nos bureaux comme par magie. Certains journalistes les collectionnent et les exhibent devant les copains, d’autres les donnent, les revendent, les entassent dans une cave ou s’en servent pour allumer des feux de cheminée et cuire des quenelles à la broche. Le jour où j’ai reçu un exemplaire d’HYRULE HISTORIA, je me suis frotté les yeux cinq bonnes minutes. 72h plus tôt, le communiqué de presse de Soleil Manga précisait pourtant que très peu d’exemplaires étaient disponibles gratos pour la presse et qu’il fallait en demander un fissa si besoin. Comprenez : « si vous parlez du bouquin dans votre média, bande de vautours ! ». A 35€ chaque copie de ce beau livre, on comprend que l’éditeur n’allait pas arroser à l’aveuglette et histoire de ne pas passer pour un crevard, je me suis bien gardé d’aller gratter un exemplaire. Surtout qu’on n’avait pas prévu plus de deux lignes sur HYRULE HISTORIA dans le Coyote Mag #47. Et bim, juste après le bouclage un magnifique exemplaire d’1,6 kilo me tombe dessus alors que je n’en demandais pas tant ! Merci Monsieur Soleil Manga, mais dis-moi, savais-tu que THE LEGEND OF ZELDA a été, il y a vingt-trois ans exactement, le jeu qui m’a fait plonger dans la marmite Nintendo ? Savais-tu que j’ai retourné chaque pierre de chaque plaine de chaque ZELDA ? Qu’au lycée j’en avais programmé un ersatz avec un pote ? Que mon fils de deux ans s’appelle Link ? Savais-tu que m’envoyer un exemplaire allait me métamorphoser en lèche-botte sans honneur prêt à se fendre d’un article pour justifier ce service de presse et entretenir l’espoir de recevoir d’autres cadeaux de ce genre à l’avenir ??

Zelda---Hyrule-Historia_001_004

Y’a quoi dedans ?!

Bible officielle produite par Nintendo, HYRULE HISTORIA offre un panorama archi-complet des aspects visuels de la saga. Oubliez les récits de production épiques et les secrets de conception du gameplay, ce n’est pas le sujet : ici, on cause architectures, costumes, chara-design, boucliers et mythologie pendant 250 pages, découpées en trois grandes parties. Primo : 60 pages sur SKYWARD SWORD. Normal, pour un jeu narrant les origines de ce monde et pour un bouquin publié juste après sa sortie, à l’occasion du 25ème anniversaire de la saga. Normal, encore, d’y consacrer d’emblée une vraie section puisque cet épisode était monumental en terme de design et aurait mérité un artbook à part. Secundo : toute l’Histoire d’Hyrule, en 70 pages incompréhensibles tant essayer d’unifier la mythologie de cet univers et de ses peuples est absurde, les scénarios des jeux n’ayant eu que très rarement le souci de se rattacher de façon logique aux épisodes précédents ! Un exercice vain, purement marketing (donner à la saga une ligne narrative cohérente, ça fait chic) et – le comble ! – désavoué en postface par Eiji Aonuma, l’autre homme-fort du développement des jeux depuis OCARINA OF TIME (1998). Verbatim :

“On pourrait presque affirmer que la conception scénaristique d’un nouveau Zelda est un élément qui vient a posteriori (…). Les choix scénaristiques tiennent plus à la chance qu’à autre chose… (…). Ce que nous désirons avant tout dans notre travail, c’est trouver des idées qui vous donneront un maximum de plaisir une fois le contrôleur en main“.

Absurde, cette partie reste ludique à lire : piocher des infos en la feuilletant fait l’effet d’un paquet de madeleines venant réveiller vos souvenirs. Dernière partie : des cahiers graphiques pour tous les jeux (TOUS!), sur le modèle de la section consacrée à SKYWARD SWORD. Personnages, monstres, lieux, objets, véhicules (pour les deux épisodes sur DS, PHANTOM HOURGLASS et SPIRIT TRACKS) sont détaillés sous toutes les coutures, en croquis, peintures numériques, artwork ou feuilles de chara-design… L’icono est bien sûr à se taper la tête sur un coin de table même si ça manque de très grands formats. Reste qu’au final on n’est pas loin de la pure encyclopédie dont le bouquin se réclame tellement l’aspect quantitatif est vertigineux, et d’autant plus appréciable que la mise en page reste lisible et agréable.

Zelda---Hyrule-Historia_001_001

Fouiller Hyrule mentalement

Cette abondance forcenée suffit à justifier l’intérêt de HYRULE HISTORIA même s’il est par ailleurs terriblement incomplet sur l’époque Famicom / Game Boy / Super Famicom : expédier les origines de la franchise en une poignée de pages, je ne pardonne pas. Archives égarées ou mise à l’écart volontaire ?? On penche pour la deuxième option mais d’autres aspects rattrapent le coup. A commencer par la pelletée de courts commentaires qui parsèment l’ouvrage : à défaut de vous raconter la grande histoire du développement des jeux, producteurs et illustrateurs vous ouvrent leurs disques-durs et se montrent généreux en anecdotes. Et puis, HYRULE HISTORIA dévoile quantité de recherches graphiques et de concepts de persos / lieux / armes / machines finalement abandonnés et n’ayant jamais figuré dans les jeux : une mine d’or pour les passionnés ! En se plongeant dans le livre, on en apprend finalement plus que prévu même si ça ne raccourcit que de peu la frustration de ne pas mieux connaître les liens fondamentaux entre design, game-design et game-play. Faut-il acheter cette encyclopédie visuelle ? Si tu te promènes à Japan Expo avec un bonnet vert et des oreilles pointues, HYRULE HISTORIA est fait pour toi. Si sur tes étagères sont alignés au moins 50% des jeux ZELDA, pareil. Pour les autres, ajoutons qu’on ne voit pas souvent un beau livre aussi impressionnant rayon pop-culture nippone : grand format (23×30 cm), couverture rigide épaisse, dorure, joli papier glacé épais. Pas de faute de fab’ ! Bref, copain gamer, si le vieux barbu t’as fait des cadeaux un peu naze fin 2013 alors fais comme les journalistes, va les revendre et paye toi ce HYRULE HISTORIA.

www.soleilmanga.com

Nintendo © 2011 /  akira himekawa / shogakukan

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Au sujet de l'auteur

Mass appeal madness eats your brain !!

Pas de commentaire sur"HYRULE HISTORIA"

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.