Suivez-nous sur
Advertisement

Cinéma

FULLMETAL ALCHEMIST LE FILM

Après sa présentation à Japan Expo, Coyote Mag fait le point sur FULLMETAL ALCHEMIST LE FILM !

Publié

le

Présentées en exclusivité européenne à Japan Expo, les premières images du film en prises de vue réelle adapté de FULLMETAL ALCHEMIST démontre une tendance « manga dépendante » du cinéma nippon.

http://hagarenmovie.jp

En présence du réalisateur Fumihiko Sori (réputé d’abord pour ses longs-métrages d’animation VEXILLE ou TO mais également pour le films adapté de PING PONG de Taiyo Matsumoto), de se vedette incarnant Edward Elric, Ryosuke Yamada (vu récemment dans la version cinéma d’ASSASSINATION CLASSROOM), et de l’actrice Tsubasa Honda (Winry dans le film), la rencontre avec le public de Japan Expo s’est d’abord distinguée par une opération de communication parfaitement verrouillée. Le compte rendu de la présentation qui a eu lieu à Los Angeles (que vous pouvez retrouver ici) quelques jours plus tôt souligne d’ailleurs des informations en tout points similaires que celles délivrées à Japan Expo. Passons sur les banalités qui des interventions des deux invités : les aspects agréables d’un tournage en Toscane pour coller aux ambiances européennes et médiévales du manga et préserver l’anonymat relatif des comédiens japonais. Ryosuke Yamada de son côté s’est amusé à vanter sa petite taille cohérente avec le personnage d’Edward.

Le véritable et seul intérêt de cette rencontre fut bien les images présentées. Prévu pour une sortie au Japon le 1er décembre, FULLMETAL ALCHEMIST le film présente de jolies arguments visuelles tant dans la direction artistique que dans des effets spéciaux digitaux qui rendent justice au monde magique créé par Hiromu Arakawa. Mention spéciale pour les pouvoirs d’Edward et la création entièrement virtuelle d’Alphonse, le petit frère d’Elric dont l’âme est prisonnière d’une armure aux accents ultra graphiques. Sur ces différents aspects, les différents extraits sont bluffants mais un autre aspect plombe relativement cette version de chair, de sang et de pixels de FMA. Un peu comme la version cinéma de JOJO’S BIZARRE ADVENTURE réalisé par takashi Miike et dont nous parlons dans le dernier numéro de Coyote Mag, FULLMETAL ALCHEMIST s’obstine à créer des personnages trop « fidèles » à leurs originaux de papier. Costumes, performances et coiffures, transposés dans un monde réel manque sensiblement de réalisme, voire de crédibilité. Il n’est pas question de remettre en cause le choix porté sur des comédiens japonais : le premier et le plus important marché de ce film demeure le Japon et si même les Romains de la version cinéma de THERMAE ROMAE sont incarnés par de Japonais, pourquoi pas ceux de FMA. Le problème est l’obstination des cinéastes à faire coûte que que coûte ressembler des asiatiques à des personnages qui n’en sont absolument pas. Ryosuke Yamada, avec sa coiffure blonde et son costume trop fidèle, frôle le ridicule. Malgré les moyens mis dans un tournage en Europe et des effets spéciaux convaincants, les personnages ont plus l’allure de cosplayers de luxe que de personnages tangibles. L’industrie nippone du cinéma, coincés dans des contraintes budgétaires et de temps semble incapable de réaliser un véritable travail d’adaptation visuel. A ce titre, et à l’image de bien des films récents, FMA semble échouer à comprendre que ce qui fonctionne graphiquement dans le cadre d’une BD ne fonctionne pas nécessairement en prises de vue réelle. En espérant nous tromper sur ces aspects que nous jugeons cruciaux, nous vous laissons patienter en compagnie des trois bandes annonces du film.

TRAILER 1

 

TRAILER 2

 

TRAILER 3

Lire la suite
Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cinéma

Saga of Tanya the Evil : un extrait du film offert pour fêter son succès en salles

Publié

le

Sorti au Japon le 8 février dernier, le film SAGA OF TANYA THE EVIL (YŌJO SENKI) a engendré cent millions de yens les cinq premiers jours. Pour célébrer ce succès retentissant, Kadokawa a rendu publique une scène de bataille aérienne sur sa chaîne YouTube.

Adaptation d’une série de light novel écrit par Carlo Zen, SAGA OF TANYA THE EVIL a déjà été adapté en série par le Studio NuT en 2017.

  • Résumé de SAGA OF TANYA THE EVIL : Pour avoir insulté Dieu, un homme d’affaires arrogant, tué par un employé qu’il venait de licencier, est condamné à renaître dans le corps de Tanya, orpheline, dans un univers semblable à l’Europe en 1914-1918. Vers 9 ans, il décide d’entrer dans une Division spéciale de l’Empire espérant ainsi atteindre un rang suffisamment élevé pour rester loin du champ de bataille. Mais Dieu lui réserve bien des surprises…

Site officiel du film : http://youjo-senki.jp/

Compte Twitter du film : https://twitter.com/youjosenki

Lire la suite

Cinéma

Un train aux couleurs de Dragon Ball Super

Publié

le

Pour fêter la sortie du long métrage Dragon Ball Super – Broly au cinéma le 13 mars, Bandai célèbre les Super Saïyen au travers d’un dispositif exceptionnel : du 22 février au 13 mars embarquez dans un train aux couleurs de Dragon Ball Super !

A partir du 24 février, les voyageurs pourront embarquer à bord de trains OUIGO habillés aux couleurs de Dragon Ball pour une virée exceptionnelle. Plus de 30 000 personnes sont attendues pour prendre place dans ces trains qui circuleront durant deux semaines. Les trains circuleront entre Paris, Marseille, Lyon Saint-Exupéry, Marne-la-Vallée, Roissy CDG, Aix-en-Provence, Avignon, Lille Flandres, Toulon, Nice, Antibes, Cannes, Saint-Raphaël et Nice.

Le 27 Février uniquement, BANDAI NAMCO Group et OUIGO offriront à leurs voyageurs l’opportunité de jouer et de participer à un tournoi autour du désormais célèbre jeu vidéo DRAGON BALL Fighterz dans une des rames centrales du train de 7h07 au départ de Paris gare de Lyon (Paris / Nice, aller et retour). A la clé, son voyage en train à gagner !

BANDAI NAMCO Group célèbrera aussi les Super Guerriers et la sortie en salles de DRAGON BALL SUPER BROLY dès la mi-février en installant des corners dédiés au héros intergénérationnel dans deux lieux distincts de la capitale sur la période des vacances scolaires.

Forum des Halles – place Carrée 
Du vendredi 22 au dimanche 24 février de 10h à 20h30
– Espace kids avec les visites des mascottes de Goku et Vegeta
– Initiation au jeu de cartes Dragonball
– Photocall
– Corner Gashapons, les célèbres distributeurs automatiques Japonais.
– Bornes de jeux vidéo
– Pop-up store avec la loterie événementielle Ichiban Kuji
– Invités spéciaux, quizz, goodies, tournois et bien d’autres surprises !

Gare de Lyon 
Du 26 février au 4 mars 
– Corner Gashapons
– Bornes de jeux vidéo
– Mascottes des personnages Goku et Vegeta
– Distribution de goodies

Lire la suite

Anime

Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo! Kurenai Densetsu : nouveau trailer à découvrir

Publié

le

Le site officiel de KONOSUBA a récemment dévoilé un deuxième trailer pour le film KONO SUBARASHII SEKAI NI SHUKUFUKU WO ! KURENAI DENSETSU, adapté du light novel de Natsume Akatsuki.

C’est le studio J.C Staff qui est en charge de la production, succédant au studio Deen.

Le casting principal reste inchangé :
Kazuma – Jun Fukushima
Aqua – Sora Amamiya
Megumin – Rie Takahashi
Darkness – Ai Kayano
Wiz – Yui Horie
Yunyun – Aki Toyosaki

Equipe de production :
Réalisation : Takaomi Kanasaki
Scénario : Makoto Uezu
Illustration originale : Kurone Mishima
Conception des personnages : Koichi Kikuta
Musique : Masato Kôda

Résumé de KONOSUBA : Kazuma, un élève renfermé, meurt dans un accident de voiture et fait la rencontre, dans l’au-delà, de la Déesse Aqua. Elle lui propose de se réincarner dans un univers fantastique où il peut garder avec lui une seule chose de son ancienne vie. Après réflexion, il accepte et choisit de partir avec… La déesse en personne. Tous les deux sont donc transportés dans ce nouveau monde et font de leur mieux pour survivre. Ils accomplissent difficilement des quêtes qui leur permettent de manger, de se vêtir, et de se réfugier. Ils finissent par recruter Megumin et Darkness, une sorcière et une épéiste, qui s’avèrent être tout aussi inutiles qu’eux…

Le film devrait sortir au Japon courant 2019.

Site officiel : http://konosuba.com/

Lire la suite

Newsletter

Saisissez votre e-mail pour vous abonner au site et recevoir la newsletter.

Annonce

Facebook

Top vues

Copyright © 2019 Studio Venezzia Médias - Coyote Mag