Ad Astra

882 0

AdAstra_1_226

Hannibal Vs. Scipion, Carthage Vs. Rome, ruse et rage contre l’empire… AD ASTRA se joue en mode historico-militaire et passionnel. Ça ferait une bonne série sur HBO, quid du manga ?

Guerre totale sur le littoral

La notoriété de THERMAE ROMAE a sans doute ouvert la voie aux mangas historiques (voire antiques), qui débarquent à la queue-leu-leu. On n’ira pas se plaindre : ça aide à diversifier le paysage seinen en vf. AD ASTRA vous propulse en plein conflit romano-carthaginois, sur les littoraux méditerranéen en 219 avant J.-C ; le récit adoptant l’angle d’un double-portrait : celui d’Hannibal, big boss des armées carthaginoises, et Scipon aka « L’Africain », rejeton du commandant général des troupes romaines, qui va révéler tout son potentiel dans cette guerre qui se joue de la Gaule jusqu’en Sicile. Deux futurs ennemis jurés, deux brillants stratèges : AD ASTRA, c’est aussi une lutte de cerveaux, une guerre psychologique entre deux conquérants. Un choix narratif qui lorgne agréablement vers une écriture de romans ou de séries TV.

AdAstra_1_222

Après un prologue sur l’enfance d’Hannibal, le premier tome se concentre sur une période charnière, à la veille de la seconde guerre punique. Le général carthaginois a déjà prouvé son pouvoir de nuisance et tente désormais de renverser, par de rusées stratégies militaires, un rapport de force favorable aux romains. La narration alterne les points de vue de Scipion et d’Hannibal, même si ce dernier est le vrai premier rôle pour l’instant. Normal, le barbu brun enragé est parfait dans le rôle du rebelle contre-attaquant l’empire et l’on suit donc d’abord ses pérégrinations dans le Sud de la Gaulle ainsi que la célèbre traversée des Alpes…

AdAstra_1_30

Ad Astra, pas encore extra

Notre avis ? On a crié de joie et hurlé à la lune. Ceci est un manga bourré d’idées. Des bonnes et des… « fallait pas ». On apprécie l’effort conceptuel (l’opposition biographique entre Hannibal et Scipion est une option très plaisante), le graphisme semi-photoréaliste, certaines audaces comme la scène où Hannibal, enfant, défie et manipule un consul de Rome, et enfin les qualités d’écriture qui transforment une partie d’osselets en manuel de guerre psychologique, ou qui – plus loin dans le récit – valorisent la méthode qu’emploie Hannibal pour rallier à sa cause les Gaulois… La liste est touffue comme la barbe de Kaaris, aussi touffue que la liste de ce qui nous a fait hurler.

AdAstra_1_184

Déjà, Hannibal, bébé, qui se met à parler comme un adulte – miracle accordé par le dieu Baal. Okay, un trip mystique de ce genre est raccord avec les fantasmes sur l’Antiquité et le panthéon des divinités anciennes ; mais là c’est carton rouge, faute de goût absolue tellement la narration au premier degré fait surtout rire. Ensuite : la partie d’osselets. L’idée, on l’a dit, est bonne. Pas son application qui traîne en longueur. Et il en va ainsi de nombreux passages du premier tome : il cause trop. Le péché du manga historique, c’est le bavardage explicatif. Ça fait partie des bases narratives du genre et il est bien difficile de s’en passer. Dans AD ASTRA, le problème est un mauvais dosage, qui vient plomber le rythme et nous priver au passage de vraies séquences d’action, de vraies batailles, car tronçonnées par du verbiage comme si l’auteur évitais de trop longtemps dessiner du mouvement, du muscle, des assauts et une passion guerrière. AD ASTRA est l’œuvre d’un débutant, c’est « le travail d’un mangaka à peine sorti de l’oeuf » comme le signale avec humour et humilité Mihachi Kagano, dont c’est la première sortie en tome relié. Pour l’instant, ce seinen est très imparfait mais le concept – l’opposition entre les deux chefs de guerre, l’angle psychologique et le dessin – incroyable – de ces visages burinés, fatigués, enragés, permettent quand même d’inscrire AD ASTRA sur la liste des mangas qui soulèvent de gros espoirs en ce début 2014.

Ad Astra de Mihachi Kagano / éd.: Ki-oon / T.1 à paraître le 20 Mars / 7,90 €

AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc

AdAstra_1_124

mangastreet

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?

Au sujet de l'auteur

Mass appeal madness eats your brain !!

Pas de commentaire sur"Ad Astra"

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.