Advertisement

Kindle : la censure persiste aux USA

Triste nouvelle pour DMP, l’un des éditeurs qui a amené le boy’s love aux USA et permis à de nombreux fans français de découvrir tout un tas de séries en anglais. Amazon vient de suspendre son compte Kindle pour cause de violation de contenu. Déjà en mai 2011, l’éditeur avait été contraint de retirer quatre de ses titres…

Pour Amazon, les mangas publiés par DMP sont sans doute trop lestes pour être vendus sur Kindle. De son côté, DMP se défend en mettant en avant le caractère flou des interdits sur Amazon. Tout d’abord, DMP reproche l’absence de définition claire de la pornographie, ce qui permet à Amazon d’agir à la tête du client. L’éditeur constate aussi qu’Amazon propose de la littérature érotique et qu’il permet la publication d’autres mangas érotiques mais à caractère non-homosexuel. Pour lui, il n’y a pas de doute à avoir : c’est surtout l’homosexualité qui est condamnée par Amazon, d’autant plus que tous les mangas publiés par DMP ne sont pas érotiques (ex : 9th Sleep de Makoto Tateno) ! Et quand on sait que les autres cas de censure sur Kindle portaient sur l’inceste ou la pédophilie, il y a de quoi être un peu plus agacé…

Si l’éditeur tente de faire réactiver son compte Kindle, il encourage aussi les lecteurs à se tourner vers d’autres plate-formes telles que Emanga ou Nook. Malheureusement, cette solution n’est guère satisfaisante : Amazon reste l’un des plus gros acteurs du numérique et il est donc difficile de s’en passer. Bref, avec tout ça, on peut se demander ce qui arriverait à Taifu, Asuka, Tonkam et Soleil s’ils tentaient de se lancer sur Amazon Kindle…

Mise à jour : DMP a annoncé sur son Twitter, vers 18h20, qu’Amazon a fait machine arrière grâce au soutien des lecteurs. Mais pour combien de temps ?

Source : DMP

3 Comments

  1. Natth

    22 mars 2012 at 23 h 23 min

    Il y a quand même un truc qui me gêne dans cette histoire : la grande présence des volumes de Yaoi Press sur Kindle. J’ai acheté Caïn en version papier et, même si la série n’est pas pas envahie par les scènes de fesses, les volumes 2 et 3 sont bien plus lestes que 9th Sleep. Pourtant, il est bien sur Kindle. Et je ne parle même pas des couvertures de cet éditeur, qui annoncent clairement la couleur. YaoiPress publie des BD typées mangas BL, mais réalisées par des auteurs américains (ou originaires d’autres pays et publiés aux Etats-Unis). Alors, Amazon homophobe ou raciste ?

    • Karen

      23 mars 2012 at 9 h 15 min

      En fait, la censure a justement commencé en 2011 avec Yaoi Press, qui a vu plusieurs comic et romans retirés du Kindle ( http://theyaoireview.com/2011/05/03/yaoi-news-kindle-bans-some-yaoi-titles/ ). J’ai entendu dire par la suite que certains éditeurs avaient modifié le contenu de leurs versions numériques par rapport au papier mais j’ignore si c’est vrai ou juste une rumeur car je n’ai pas le temps de vérifier dans l’immédiat : ) Et Kindle n’est pas le seul en fait : Apple a déjà été surpris en flagrant délit de modification de planche (pas pour du BL, juste pour une scène de nudité masculine à caractère non-sexuel !).

      Bref, dans le cas présent, on en a parlé jusqu’au Japon (un site spé numérique notamment) et j’ai vu quelques mangaka s’inquiéter de cette politique. Faut dire que la censure, au Japon, c’est un sujet brûlant en ce moment ! Fort heureusement, il n’y a pas que Kindle au Japon. Je pense donc que les éditeurs japonais et les plateformes nippones proposent une concurrence plus sérieuse qui pourrait empêcher Amazon de bannir à tout va (mauvaise presse, les gens se détourneront). Et je pense que c’est ce qui a fait aussi reculer Amazon aux USA parce qu’ils ont vu le tollé que ça a fait et ont dû avoir peur que leurs acheteurs se tournent vers les plateformes concurrentes ou appartenant aux éditeurs (DMP a une appli).

      Pour moi, c’est clairement le genre de situation causée par une situation de monopole. C’est pour ça qu’en tant que lectrice, j’ai totalement banni Kindle, quitte à me passer de certains auteurs (y compris indépendants).

      • Natth

        24 mars 2012 at 17 h 24 min

        Je te remercie pour cette réponse très détaillée. Du coup, je ne regrette plus d’avoir choisi la version papier de Yaoi Press. Je ne cours pas après les scènes de fesses, mais je n’aime pas acheter une BD incomplète. C’est hallucinant que de simples fournisseurs de contenu (Apple n’est pas autre chose ici) puissent censurer un titre. J’espère que le tollé sera suffisant pour que certains rangent les ciseaux.

Lâche ton com !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Menu